Track And Life : Du changement pour Christelle Daunay

La recordwoman de France du marathon (2h24’’22) ne s’entrainera plus cette saison avec Cédric Thomas, son entraineur depuis dix ans. Repartie pour une année, après avoir un temps envisagé d’arrêter sa carrière après les Jeux olympiques, Daunay souhaite s’entourer d’une nouvelle équipe.



Alors que Bob Tahri a rejoint Cédric Thomas pour préparer le marathon (voir article) Christelle Daunay a, quant à elle, fait le chemin inverse. En effet, après dix ans de collaboration avec Thomas, la recordwoman de France du marathon a décidé de passer à autre chose. « On a fait dix ans de collaboration avec de belles performances, explique Daunay. On a décidé ensemble d’arrêter. C’était le moment. »

Collaboration fructueuse

Sans lien de cause à effet avec l’arrivée de Tahri, cette séparation arrive à la fin d’un cycle vertueux pour le duo qui aura connu une ascension fulgurante depuis ses débuts en 2006. A l’époque, Christelle Daunay a déjà couru le 10 km en 32’ (32’09’’31 en 2004) mais son destin sur marathon n’est pas encore écrit. Pour réussir, elle démissionne alors de son poste de kinésithérapeute, quitte sa ville du Mans pour Paris, et s’engage à plein temps dans la course à pied. Et c’est donc avec Cédric Thomas qu’elle va franchir les caps qui la mèneront jusqu’au record de France sur 42,195 km (2h24’22 en 2010) ainsi que ceux sur 10 000 m (31’35’’81 en 2012), 15 km (48’38 en 2014), 20 km (1h04’51 en 2010) et semi-marathon (1h08’34 en 2010). Avec en point d’orgue le titre de championne d’Europe de marathon à Zurich en 2014. « Notre histoire a été faite de hauts et de bas, revient Daunay. Au fil des ans la routine s’est installée. Les bons résultats faisaient oublier les périodes difficiles mais ces périodes se répétaient de plus en plus. Il ne fallait pas garder un goût amer et finir par gâcher notre amitié. Je devais prendre une décision.»

Un goût d’inachevé

Surtout qu’au départ, la marathonienne devait s’arrêter après les Jeux olympiques de Rio. Mais suite à son abandon sur blessure au Brésil (tendon d’Achille), l’athlète de l’Entente Sarthe Athlétisme a décidé de repartir pour un tour. « Je devais déjà arrêter ma carrière après les JO de Londres (2012) mais à cause d’une blessure (fracture de fatigue), je n’avais pas pu y participer. Là, j’ai l’impression que l’histoire s’est répétée. J’ai participé mais je n’ai pas terminé mon travail. A moi de me reconstruire, de recréer une dynamique pour terminer ma carrière professionnelle de belle manière. »

Actuellement en pleine réathlétisation, Christelle Daunay est également en train de confectionner son nouveau staff. « Ce n’est pas encore posé, lâche-t-elle. Je vais mettre en place une nouvelle équipe pour rebondir vers une nouvelle saison. Mais il est trop tôt pour parler de planification. »

A bientôt 42 ans, Christelle Daunay a donc décidé de garder ses baskets au pied, mais cette fois, sans Cédric Thomas.

Propos recueillis par Romain Donneux pour www.trackandlife.fr

Samedi 19 Novembre 2016
Christelle Daunay
Lu 718 fois
     


Mes partenaires

Merci pour leur soutien


Merci pour leur soutien


Qui suis-je ?

Christelle Daunay

Christelle Daunay
Licenciée au club de l'Entente Sarthe Athlétisme
Spécialiste cross, piste et route
32 sélections en équipe de France

Mes records :
10000m : 31'35"81 (Record de France)
10km : 31'48
Semi : 1h08'34 (Record de France)
Marathon : 2h24'22 (Record de France)

Mon palmarès :
Championne d'Europe de marathon en 2014 (CR)
13 titres de Championne de France (cross, 5000, 10000m, 10km, semi et marathon)
Détentrice de 5 records de France (10000m, 15km, 20km, semi et marathon)
2ème du marathon de Paris en 2010.
3ème du marathon de Paris en 2007 et 2009.
3ème du marathon de New York en 2009.
7ème au championnat du monde de semi marathon en 2014.
10ème au championnat du monde de 10000m en 2013
20ème des Jeux Olympiques de Pékin en 2008